Merci de vous enregistrer sur le site avant de pouvoir vous abonner à une liste.
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

 

REPORT (Photos du site des Arawak ) :

Déjà trois mois depuis cette très bonne soirée ARAWAK à la grange à musique. Autant avouer de suite que le traitement de ce report sera purement subjectif. De puissants caissons envoient la Drum'n'bass de Jim Fizs lorsque je pénètre dans la salle que tous les coreux connaissent trop bien. Les visuels sont projetés depuis la mezzanine sur une immense toile blanche qui masque les dee-jay's.

Salutations aux Arawak présents derrière le son et dépose de mon "Bakadisk". Bientôt une heure du mat' le Dancefloor, déjà bien agité, réagit immédiatement à la "hartekisation du son" (On dirait un néologisme de kaillera!) quand Dara attaque son mix. Quelques passages au bar plus tard, je retrouve Tue les tous et Kwetkwet pendant que DJ Japan balance ses galettes avec technique et surchauffe l'ambiance à base de Hardcore au tempo poussif breaké par les mélodies/nappes de la Gabber italo-hollandaise.

Yaum étant absent, Speedfreak prend les commandes vers trois heures pour nous livrer un très bon mix loin de la déception auditive que fut son set à la Reboot. Dynamique à plus de 220 bpm le monsieur arrose le Dancefloor à coups de test pressing et de white labels sans omettre les productions Audiogenic. Les teufeurs s'y retrouvent et se lâchent, notamment lors d'un remix d'un vieux track sur le Sonic Mine (ambiance acidulée avec une rythmique efficace proche des productions "speedfreakiennes"- çà, c'est du barbarisme!- sur C.S.R.).

Après une bonne heure, Arkane prend les platines (il y en beaucoup car Speedfreak mixe sur MKII et Arkane a ramené ses TTX !), et malgré une sélection pointue -Sut Rov, Provision, Bloody Fist entre autre-le gars Arkane ne semble pas satisfait de son set lorsqu'il me laisse la mixette. Tracassé, je pose "Nightmare at 240" (Speedfreak-"Destruction by speed"-LP Shocwave) accompagné rapidement du Hangars Liquide 18 (la bombe Neurocore) suivi d'une troisième plaque (RPG 7- GTI/LIZA'N'ELIAZ) et c'est parti pour un set à plus ou moins trois dex.

Après je ne sais plus trop mais il y a du sûrement avoir du L'Enklume, du Distort , du Fischkopf... Dris me dit que je peux continuer plus longtemps, pris au dépourvu je pose le dernier Rotator sur Peace Off et le public encore nombreux réagit bien et c'est reparti pour une demi-heure de Break-Hard core que j'adore tant (I:GOR sur Strike , du Addict , Ely Muff sur Brutschelen...).

Fin du set avec un track Dark Drum'n'Bass pleine face de Paul Blackout sur Hardlines. Bernie redescend l'ambiance en douceur grace à son mix Jungle. Les Arawak ont l'air aussi contents que leur audience même si les premiers signes de fatigue se font sentir... Le temps de discuter un peu avec quelques connaissances du Kata bar et il est sept heures. Le trajet du retour sera l'occasion de ramener Speedfreak à gare de l'est et de tailler le bout de gras sur des sujets passionnels communs (Comix, films, auteur de sf...) Un mec super cool à mon goût! J'espère avoir évité toute prétention, sinon n'hésitez pas à m'en informer! Big up et merci aux Arawak pour cette teuf .

Stereotommy

Stereotommy (KBaL/BHC)


Stereotommy (KBaL/BHC)


Log in to comment